Composer au XXIe siècle : Pratiques, philosophies, langages et analyses

Sous la direction de Sophie Stévance. Paris : Vrin, 2010. Coll. « MusicologieS ».

Ce livre rassemble les réflexions de musicologues, sociologues, créateurs et chercheurs-créateurs s’interrogeant sur les conditions d’existence liées au métier du compositeur dans la société d’aujourd’hui. Y sont confrontées différentes analyses et investigations du domaine musical par le compositeur en caractérisant des tendances, des profils individuels d’activité et des identifications au métier. Le mot « compositeur » est donc envisagé dans ses différentes acceptions : les chercheurs tiennent compte des traditions (et de leur poids) qui accueillent les compositeurs, du renouvellement d’une grande part de leur univers sonore grâce au progrès technologique, des transformations et des stratégies compositionnelles à l’œuvre; ils restent également attentifs au tracé d’une réelle volonté discursive. Les travaux publiés dans le présent volume posent donc les jalons de « l’état » et de « l’être » compositeur, montrant ainsi que composer à notre époque révèle un objet d’étude bien plus complexe qu’une simple grille de classification des tâches prescrites par les institutions.

Ont collaboré à ce volume : S. Altier, M.-H. Bernard, J. Blais, B. Bossis, R. Bricault, P. A. Castanet, A. Couture, G. Dimitrov, H. Dufourt, J. Goldman, Ph. Leroux, I. Panneton et H. Ravet.

Il est possible d’acheter cet ouvrage au bureau de l’OICRM.

Cet article a été publié dans Publications. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.