Conférences de prestige 2019 : Eric Drott, L’Économie politique de la musique

Dans le cadre de leur cycle de conférences de prestige annuelles, la Faculté de musique de l’Université de Montréal ainsi que l’OICRM accueilleront du 15 au 21 novembre le musicologue Eric Drott (Université du Texas, Austin) à présenter une série de conférences qui porteront sur l’économie politique de la musique.

Eric Drott a obtenu son doctorat de l’Université Yale en 2001, où il a ensuite fait partie du corps enseignant avant d’intégrer la Butler School of Music de l’Université du Texas à Austin. Sa recherche porte sur les cultures de la musique contemporaine, la musique et la contestation sociale, les théories de genre, les mouvements musicaux d’avant-garde, la politique culturelle en France et la sociomusicologie. Son livre, Music and the Elusive Revolution (University of California Press, 2011), examine la musique et la politique en France dans la foulée des événements de mai 68, plus particulièrement la façon dont les différentes communautés musicales (jazz, rock et musique contemporaine) répondent aux bouleversements durant cette période.

Il prépare actuellement un ouvrage collectif (en collaboration avec Noriko Manabe) au sujet de la musique et la contestation sociale ainsi qu’une monographie sur l’économie politique des plateformes musicales.

Horaire des conférences

Vendredi 15 novembre, 9h, B-421
« L’économie du don et la musique contemporaine »
Dans le cadre du séminaire de Médiation de la musique

Lundi 18 novembre, 19h, B-421
« Le prétendu statut économique exceptionnel de la musique »
Conférence grand-public

Mardi 19 novembre 13h, B-520
« Les services de musique en continu, ou la démarchandisation de la musique »
Dans le cadre du séminaire d’Introduction à la sociomusicologie

Jeudi 21 novembre, 13h, B-421
« La musique et l’intelligence artificielle »
Dans le cadre du Séminaire de recherche

Conférences organisées par Jonathan Goldman
Assistante à la réalisation de l’événement : Héloïse Rouleau

Avec le soutien généreux de la Faculté de musique de l’Université de Montréal, de l’OICRM et du Fonds Jean-Jacques Nattiez pour le développement de la musicologie.

Programme et affiche de l’événement.