Research-Creation in Music and the Arts: Towards a Collaborative Interdiscipline

Serge Lacasse et Sophie Stévance. Londres: Routledge, 2018.

Research-Creation in Music and the Arts: Towards a Collaborative Interdiscipline

Since the 1970s, the landscape of higher education and research has been considerably altered by the integration of the arts within the university environment. Even though a form of research is inherent to artistic creation, the creative process is not comparable to the established procedures involved in academic research. As such, how can the imperatives of intellectual (and sometimes restrictive) rigour characteristic of scholarly endeavours be reconciled with the more explorative and intuitive approach of artistic creation? The concept of ‘research-creation’ allows artists and scholars to collaborate on a common project, acknowledging each participant’s expertise in the production of an artistic work that either generates theoretical reflections or has emerged from academic research. This fully revised and updated translation of Sophie Stévance and Serge Lacasse’s original French book offers an overview of the historical, political, social, cultural and academic contexts within which research-creation has emerged in Quebec and Canada, before similar (yet often divergent) conceptions appeared elsewhere in the world. Focussing primarily on the case of music, the book goes on to explore the pedagogical potential of research-creation within a university-based environment and proposes a clear and encompassing definition, as well as a theoretical model, of research-creation supported by concrete examples. By underscoring the reciprocal nature of this approach and the potential benefits of collaborative relationships, the authors’ vision of research-creation extends far beyond the field of music and art alone: rather, it has the potential to integrate all approaches and disciplines that seek to combine practice and research.

Depuis les années 1970, le panorama de la recherche et de l’éducation supérieure a considérablement été altéré par l’intégration des arts à l’environnement universitaire. Malgré l’existence d’une forme de recherche inhérente à la création artistique, le processus créatif n’est pas comparable aux méthodes établies auxquelles recourt la recherche académique. Dans cet ordre d’idée, comment les exigences des intellectuels et la rigueur caractéristique (et parfois restreignante) des efforts savants peuvent-ils se réconcilier avec les approches exploratoires et intuitives de la création artistique? Le concept de la « recherche-création » permet aux artistes et aux chercheurs de collaborer sur un projet commun, reconnaissant l’expertise de chacun des participants dans la production d’un objet artistique qui génère des réflexions théoriques ou émerge de la recherche académique. Cette traduction anglaise entièrement révisée et mise à jour  de l’ouvrage original de Sophie Stévance et Serge Lacasse offre un aperçu du contexte historique, politique, social, culturel et académique à l’intérieur duquel la recherche-création émerge au Québec et au Canada, précédant l’apparition de conceptions similaires (néanmoins souvent divergentes) ailleurs dans le monde. Focalisant principalement sur le cas de la musique, cet ouvrage continue d’explorer le potentiel pédagogique de la recherche-création à l’intérieur de l’environnement universitaire et propose une définition globale claire, en plus d’un modèle théorique, de la recherche-création illustrée par des exemples concrets. En soulignant le caractère réciproque de cette approche ainsi que les avantages possibles tirés des relations collaboratives, la vision des auteurs s’étend loin au-delà du champ seul de la musique et de l’art : leur vision a plutôt le potentiel d’intégrer toutes les approches et disciplines qui cherchent à combiner pratique et recherche. 

Serge Lacasse est directeur du Laboratoire audionumérique de recherche et de création (LARC) et chercheur membre régulier de l’OICRM. 
Sophie Stévance est co-directrice de l’OICRM (intérim), chercheuse membre régulière de l’OICRM, directrice du Groupe de Recherche Création en musique (GRECEM), directrice du Laboratoire de recherche-création en musique et multimédia (LARCEM) et également titulaire de la Chaire de recherche du Canada en recherche-création.
Cet article a été publié dans Publications. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.