De nouvelles subventions pour les membres de l’OICRM

L’Observatoire tient à féliciter ses membres qui ont obtenu pour l’année 2020 des subventions de recherche du Fonds de Recherche du Québec – Société et Culture (FRQSC) et du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) :

Ons Barnat (UQAM), chercheur principal du volet québécois du projet de recherche

« Les différents porros en Colombie »
Proposé par l’équipe colombienne menée par Juan Sebastian Ochoa (Universidad de Antioquia) et financé par le Ministère des Sciences colombien.

Projets collaboratifs Colombie-Québec FQRSC
Montant obtenu : 101 564 $
Date de début et de fin : Avril 2021 – Mars 2022 

Co-chercheur/e/s et collaborateur/trice/s 

Équipe québécoise

  • Mathieu Lavoie, co-chercheur.
    Professeur au Département de musique de l’UQAM
    Membre de l’OICRM
  • Sophie Leblond, co-chercheure 
    Professeur à l’École des médias, UQAM

Équipe colombienne:

  • Juan Sebastian Ochoa, chercheur principal 
    Universidad de Antioquia, Medellin
  • Carolina Santamaría, co-chercheure 
    Universidad de Antioquia, Medellin
  • Alejandro Ochoa, co-chercheur
    Universidad de Antioquia, Medellin
  • Claudia Ines Gómez, co-chercheure
    Universidad de Antioquia, Medellin
  • Carlos Javier Pérez, co-chercheur
    Universidad de Antioquia, Medellin
  • Jorge Daniel Otero, co-chercheur
    Institut des Beaux-Arts et des Sciences de Bolivar, Cartagena
  • Federico Ochoa, co-chercheur
    Institut des Beaux-Arts et des Sciences de Bolivar, Cartagena
  • Urián Sarmiento, co-chercheur
    Sonidos Enraizados, Bogota

Dans le cadre de l’appel à projet collaboratif Colombie-Québec lancé en décembre 2019 par le FRQSC, une équipe de chercheurs-créateurs composée d’Ons Barnat, Mathieu Lavoie et Sophie Leblond (tous trois professeurs de l’UQAM) a été subventionnée pour s’arrimer au projet de recherche-création intitulé « Los diferentes porros en Colombia », mené par une équipe de huit chercheur/e/s colombien/ne/s financé/e/s par le Ministère des Sciences colombien. Ce projet collaboratif couvre des aspects liés aussi bien à la recherche ethnomusicologique, à la création musicale à l’aide de la technologie audionumérique.

François de Médicis (Université de Montréal), pour le projet de recherche

« La trajectoire du mouvement debussyste (1895-1923) : Style, réception, implantation institutionnelle »

Subvention individuelle du programme Savoir du CRSH 
Montant obtenu :  157 769$,
Date de début et de fin : 1er avril 2020 au 31 mars 2023

Les travaux d’histoire portant sur la musique des années 1900-1923 en France sont réducteurs dans la mesure où ils négligent tout un pan des forces vives de la vie musicale de cette époque: les debussystes. Spécifiquement, ce projet s’attachera d’abord à définir l’ampleur du courant en identifiant les compositeurs qui s’y rattachent, qu’ils s’en réclament ouvertement ou qu’ils soient désignés comme tel dans la presse (Bardac, Büsser, Inghelbrecht, Ravel, et al.). Puis nous tenterons de mesurer la force et la profondeur de l’impact qu’a eu ce mouvement en l’envisageant sous trois angles principaux : (1) sa réception dans la presse, (2) l’étude du style musical d’œuvres représentatives de ce courant et (3) l’accession de ses membres à des leviers de pouvoir dans le milieu musical (établissements d’enseignement, sociétés de concert, Académie des beaux-arts).

Michel Duchesneau (Université de Montréal), chercheur principal du projet de recherche

« Étude partenariale sur la médiation de la musique : Institutionnalisation, professionnalisation, intervention »

Subvention de développement de partenariat du CRSH
Montant : 200 000$
Date de début et de fin : 2020 -2022

Co-chercheur/e/s et collaborateur/trice/s 

  • Vincent Bouchard-Valentine, co-chercheur
    Professeur au Département de musique de l’UQAM
    Membre de l’OICRM
  • Irina Kirchberg, co-chercheure
    Professeure invité de la Faculté de musique de l’Université de Montréal
    Membre de l’OICRM
  • Melanie Moura, collaboratrice
    Responsable de la programmation jeunesse et de la médiation à l’Orchestre symphonique de Montréal
  • Eva Quintas, co-chercheure
    Directrice générale du Centre de recherche et d’innovation en art et engagement social ARTENSO du Cégep de St-Laurent
    Membre de l’OICRM
  • Pierre Vachon
    Directeur de l’action sociale et éducative de l’Opéra de Montréal

Le projet EPMM consacré au rôle de l’enseignement et de la pratique de la médiation de la musique dans la reconfiguration contemporaine du métier de musicien repose sur deux objectifs. L’équipe recensera et analysera les manières d’intégrer la médiation de la musique dans le milieu professionnel et de l’enseignement supérieur. Les membres de l’équipe co-construiront avec les milieux de pratique des supports de création et d’évaluation des activités de médiation de la musique qui accompagneront les médiateur/trice/s, les musicien/ne/s et les musicologues à tous les stades de leur carrière.

Toutes nos félicitations aux récipiendaires!